Le point de départ de nos expéditions est toujours la ville de Thakhek, sur la rive gauche du Mékong, en face de Nakhon Phanom. Jusqu’à fin 2011, on y accédait en ferry. L’ouverture d’un pont sur le Mékong, un peu au nord, a mis fin à ce grand moment d’aventure...

La ville, préfecture de la province du Khammouane, compte 85000 habitants, et se modernise rapidement. Depuis le début des années 2000, les vélos ont été remplacés par des vélomoteurs, puis par des 4x4 rutilants. On peut même y croiser une Ferrari ! Les rues principales sont goudronnées, des trottoirs ont été créés. On rencontre maintenant de nombreux touristes.

Les marchés sont bien achalandés et on y trouve à peu près tout de qu’on cherche. Plus besoin de se charger comme des mulets à Bangkok.


On rejoint habituellement Thakhek depuis Nakhon Phanom, juste en face, de l’autre coté du Mékong. Mais d’autres itinéraires sont possibles, par exemple depuis Vientiane. En bus VIP, le trajet demande 6-7 heures et coûte une quinzaine d’euros.


Notre point de rendez-vous habituel est maintenant l’hotel-restaurant Inthira, où se trouve l’officine de Green Discovery Laos (GDL), entreprise sur laquelle s’appuie la logistique de nos expéditions depuis K14.

Souvent peu de chambres libres à l’Inthira, et si vous cherchez un point de chute, nous vous conseillons le Mekong Hotel, à seulement 200 m à vol d’oiseau, plus abordable que l’hotel Riviera, même si le standing est loin d’y être le même. La Southida Guest House, à une centaine de mètres dans la même rue, est aussi tout à fait correcte.



 

Le rendez-vous incontournable